Double vie

Croyez-le ou non, un soir au mois de décembre 2017, j’ai cogné à la porte des morts avec l’intention de faire usage de mon don en tant que passeur d’âmes.

Ce fût à un centre funéraire de Trois-Rivières que mon expérience s’est approfondie avec la transition du monde terrestre à celle de l’au-delà. J’accorde beaucoup d’importance à ces refuges qui permettent aux familles de dire aurevoir à ceux qui nous ont quitté.

Oui oui, je ressentais bel et bien l’âme de certaines personnes décédées pendant mes heures de travail. Ça pouvait arriver à n’importe quel moment. Parfois, ça me prenait par surprise. Je les voyais, mais dans une autre dimension et je pouvais tout de même vous dire exactement où elles se trouvaient dans la pièce.

La vie de médium

J’exerce aucun contrôle sur ce qui vient à moi. Tout ce que je me contente de faire c’est de me mettre en mode « ouverture » (call it like you want it). C’est un peu comme switcher à ON/OFF les lumières de votre petit chez vous. Par la suite, le choix me revient pour entrer en communication ou non avec celles-ci. Et cet échange se fait par télépathie, autrement dit par la pensée qui voyage à la vitesse de la lumière.

Mon rôle d’hôtesse m’assurait cette opportunité, car je nettoyais et préparais les salles de recueillement. Je mettais à disposition les urnes, les fleurs et les cartes de mots d’adieu. C’était spécial, car la salle, elle, restait la même, mais l’énergie de chacune changeait d’un décès à un autre. Je ne peux décrire ce que ça faisait par en-dedans de voir la photo de chaque défunt et de ressentir toute l’énergie que la famille avait laissé derrière…Quelques fois, c’était vide. D’autres fois, l’amour y régnait et parfois, c’était l’inverse. Je pouvais avoir ce pincement au coeur avec ce nuage de sentiments désagréables (la chicane, la division) suspendus dans l’air que personne ne souhaite vivre. J’étais tout simplement à l’écoute de l’énergie. C’était si naturel. Il n’y avait pas d’efforts à faire…

Pour les curieux

J’ai cette réceptivité depuis ma naissance, mais je tiens à souligner que chaque être humain peut éveiller ses chakras afin d’être connecté aux dimensions. Dans mes mots à moi, ce sont comme des ondes de radio, où il y a des fréquences vibratoires auquels on se branche. Avec l’ouverture du coeur, on a accès à ce qui existe et à ce qui a déjà existé depuis le début des temps.

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.

En d’autres mots; tout ce qui a été crée n’a jamais été perdu.

Well, en tant que médium, je suis ce pont qui relie ces différents mondes et je peux vous dire que ça représente un challenge de plus avec cette vie humaine (complexe disons-le) à gérer. Une image. Un flash back. Un feeling. Un mot. Un défunt peut m’apparaître. N’importe quoi peut me venir à n’importe quel moment en me promenant d’un endroit à un autre. Je ne sais jamais à quoi m’attendre, mis à part que desfois, je feel de loin ce qu’il y a tellement que l’énergie est puissante.

Qui aurait cru qu’une hôtesse comme moi parlait aux morts au Centre funéraire Richard et Philibert…Qui qui aurait cru que je recevais des messages de leur part pour transmettre à leurs proches…

Vous imaginez-vous ce que ça fait mener une double vie dont personne a connaissance? C’est hilarant, gratifiant et je dirais même que c’est amusant, mais ça n’a pas toujours été ainsi…

[ À SUIVRE…]


© World’s Eyes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.