Prise au dépourvu

Août 2019

Je ne faisais pas attention comme je ne me doutais de rien. Je lisais ce livre pour approfondir mes connaissances. Rien d’autre. Du moins, c’est ce que je pensais. Du moins, c’est ce que je me disais.

Mais c’est ainsi que je m’arrêtai soudainement sur des mots qui me ramenèrent loin dans le Temps, loin dans mes vies antérieures.

J’étais prise au dépourvu.

J’avais bin beau essayer de me ressaisir un instant, je n’arrivais pas à le croire. Et pourtant, plus j’y pensais, plus je réalisais que les signes avaient été là depuis le tout début. Absolument tout y était. On m’avait effectivement préparé pour cette grande étape. Je revoyais mon passé de fil en aiguille jusqu’à ce jour. Tout faisait du sens. Depuis la naissance que j’étais passeuse d’âme dotée de plusieurs dons dont la médiumnité (communication avec entités, etc.), la prophétie et la guérison. Ajoutant à cela, les capacités extrasensorielles par lesquelles je recevais toute information (clairaudience, claircognizance, clairsentience, la clairtangence & clairvoyance).

Je me suis levée et je suis sortie prendre l’air.

J’avais l’impression d’être dans un rêve. Alors que je contemplais la nature, des Ancêtres ont surgi de la forêt. Je me souviens avoir aperçu une Amérindienne et de l’avoir regardé droit dans les yeux en lui exprimant en retour ma grande stupéfaction. Nous communiquions par télépathie.

« Moi, femme chamane?! Jamais de la vie… »

« Mais si…m’a-t-elle répondu avec une douceur et une sérénité absolues.

Et c’est ainsi que je suis restée en contact avec le monde des Esprits pendant je ne sais combien de temps. J’étais entré en contact avec le monde Invisible, avec une autre dimension. Si paisible & si magique. Je savourais pleinement cet instant où la flamme dans mon coeur était devenue un brasier.

Je n’ai pas pu m’empêcher de me réfugier par la suite devant ce chapitre dédié au chamanisme, lequel je relisais encore et encore. Pendant ce temps, les lumières de la table où je me trouvais s’allumaient et s’éteignaient, rallumaient et s’éteignaient…Je les sentais. Ils étaient là. Mes ancêtres m’accompagnaient. J’étais soutenue. Non, je n’étais pas seule. J’étais guidée. C’était vrai et ça m’a ému. Tant d’émotions me parcouraient le corps. J’étais bouche bée. Littéralement.

Parce que nous l’avons longtemps inhibé, parce que nous avons donné le pouvoir à d’autres de savoir à notre place, nous devons réapprendre à lui faire confiance, à nous faire confiance. Éveillé, le corps connaît, comprend et nous révèle le Mystère de l’être à travers nous.

Odile Chabrillac

Sans cette femme chamane rencontrée à Percé, je n’aurais pas tenu ce livre dans mes mains. C’était elle qui m’avait guidé vers cette boutique Amérindienne où s’était trouvé ce trésor littéraire. Sans elle, je n’aurais pas eu cette illumination; cette réponse qui éclairait bien des mystères à ce jour sur une partie de ma mission dans cette « vie-ci ».

Les chamans sont généralement initiés après avoir connu une sorte de processus de mort ou de renaissance. Ce processus de mort et de renaissance peut être physique, émotionnel ou énergétique, et indique souvent que l’âme est prête à incarner le rôle du cha-man.

Inconnu

Depuis 2017 que j’arpentais la quête spirituelle où j’avais vécu d’innombrables initiations de la part de l’Univers, où j’avais marché entre l’Enfer et le Paradis, où j’avais pénétré les mondes de l’âme, où j’avais été mise à nue, où ma foi avait été testée plus d’une fois, où morts et renaissances faisaient partie désormais de ma vie, et ce, sans répit. Et à cet instant, je me retrouvais face à moi-même. Je ne pouvais échapper à ma Destinée, à ce qui faisait parti de ma Légende Personnelle.

Médium et guérisseur, le chaman connaît et parle la langue mystique et sacrée des Esprits: langage ésotérique inintelligible aux non-initiés. Il doit subir des épreuves initiatiques pour accéder à la vision pénétrante. Tel un mage, il acquiert une conscience immédiate des choses cachées, explore l’inconnu et devient un passeur d’énergie.

L’héritage spirituel amérindien, Jacques Languirand & Jean Proulx

Je réalisais que durant tant d’années, j’avais eu tendance à me sous-estimer alors que j’étais capable de bien plus que ce que j’avais pu croire en matière de spiritualité. J’ignorais que je détenais, entre autres, un savoir mystique. J’étais en train de découvrir des forces insoupçonnées en moi qui jaillissaient du plus profond de mon être, et ce, sans que je puisse y faire quoi que ce soit. Je ne pouvais nier. Encore une fois. Je ne pouvais reculer. M’abandonner corps et âme à mon chemin était tout ce dont j’avais à faire et à la fois, cela s’avérait le plus grand de tous les défis pour l’être humain que j’étais…

Il y a déjà un an de cela que j’ai réalisé mon rôle sur Terre; celui de médiateur, celui d’intermédiaire entre le monde des Esprits et celui des humains. En m’étant installé dans le coin de Gaspé, j’avais hésité à me faire faire des cartes professionnelles et à m’afficher en tant que Chamane un peu partout, mais j’avais laissé la vie suivre son cours.

Ne pas lutter contre sa nature véritable est une règle d’or. Bonheur, abondance et magie surgissent dans notre vie, et ce, simplement lorsqu’on fait le choix de s’abandonner à sa boussole intérieure au lieu de suivre le moule.

J’avais appris que lorsqu’on décidait de suivre son coeur, tout ce qui nous était destiné, tout ce qui était aligné avec notre essence se frayait tôt ou tard un chemin jusqu’à nos pieds ou devrais-je dire, exactement là où nous sommes attendus. Au lieu de forcer quoi que ce soit, j’ai regardé le Ciel et j’ai demandé. J’ai demandé à l’Univers de m’envoyer un signe concret qui allait me révéler si oui ou non, j’étais profondément destinée à offrir mes dons au service du peuple de la Gaspésie. J’attendais. J’avais confiance. J’avais foi en le timing divin.

Septembre 2020

Un an avait passé. Il y a eu cette fois où j’errais au centre-ville de Gaspé avec une amie qui, elle aussi, était éveillée par rapport à ce qui est plus grand que soi. Elle y avait croisé un regard familier, alors elle s’était arrêtée et j’en fis de même. J’ignore comment le sujet de la spiritualité a fait surface, mais ça été plus fort que moi. Il fallait que j’intervienne. J’ai senti une énergie très forte partir de mes pieds et monter en moi. Et c’est là que brusquement j’ai pris part à la discussion. Toute fébrile par ce que je ressentais, j’ai fini par me dévoiler, par avouer que j’étais dotée de plusieurs capacités psychiques. Et c’est là. C’est là que l’Univers m’a tendu une perche.

La femme a fini par se confier en retour. Elle me confia qu’elle avait demandé à l’Univers de lui envoyer sur son chemin une voyante, une médium, enfin une diseuse de bonne aventure qui habitait dans les environs (parce que han il n’en pleut pas par ici)! Et me voilà qui apparaissais de nulle part…

En rentrant chez moi, l’idée de tout refaire mon site web en offrant mes services ésotériques m’obsédait. Bien que l’idée de me faire connaître en tant que Chamane dans les environs m’intimidait, je me suis abandonnée à ce qui faisait écho dans tout mon être. Le signe divin, il était là, devant moi ce jour-là et je n’avais eu qu’à regarder encore une fois la vie avec les yeux du coeur pour être réceptive, attentive au message que l’Univers voulait m’envoyer…

La liberté est d’être qui l’on est. Profondément. D’être capable de s’extirper du brouhaha du monde afin de s’écouter. Dans son essence. Et d’avancer ainsi, à vue, sans se juger ni laisser le jugement des autres nous percuter.

Odile Chabrillac


Crédit Photo: Blacked Mind

Tous droits réservés ©Le Coeur de Maya.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.