Une raison de vivre

Pourquoi avoir déménagé en Gaspésie? La raison est toute simple, mais relève du plus grand mystère de mon existence.

Si nous retraçons le cours des événements de ma vie, déménager en Gaspésie n’était nulle autre que ma Destinée. L’histoire débute là où j’ai voulu mettre fin à ma réincarnation sur Terre en 2017. Je me souviens, vivre était devenu un combat quotidien. Vivant dans un monde contraire à ma pure essence, j’étais exténuée de simplement exister. J’avais bin beau être consciente depuis ma naissance que j’avais été envoyée ici pour jouer un rôle dans une révolution, celle de l’Amour, dont les semences avaient été semées il y a de cela des siècles et des siècles, mais le prix à payer devenait plus grand que les bénédictions. Or, rien ni quoi que ce soit n’était assez fort pour me retenir à ce monde. Tout ce dont je rêvais était de retourner à ma forme de sirène ou encore, en Atlantide là où ma famille d’âmes s’était réfugiée.

C’est ainsi que le 10 juillet 2017 je demandai à Dieu de me donner une seule raison de rester en vie. Le soir même, il m’envoya le premier signe. Un être humain croisa ma route et sans me connaître, sans ni même ne m’avoir questionné, s’est retrouvé à être un instrument de Dieu en m’exprimant tel que tels ces mots:

Je sais ce que c’est que d’être une vieille âme, crois-moi. Tu n’as juste pas encore reçu ta mission en tant qu’âme. Attends, tu vas la recevoir bientôt. L’univers te la montrera.

Cette nuit-là, je vécu une métamorphose en me réveillant le matin complètement changée. Tel le Phoenix, j’avais renais de mes cendres. Je vécu ce que tout être humain est destiné à connaître: l’éveil spirituel. Je me suis réveillée en voyant mon univers complètement bousculé. 4 jours plus tard, je me retrouvais en face d’une voyante, d’un ange descendu du Ciel qui me communiquait que je négligeais l’expression la plus sincère de moi-même et que sans l’incarnation de mon essence, de ma nature véritable, je ne pouvais effectuer la mission que j’étais venue accomplir sur Gaïa.

La première carte, c’est ton objectif: l’héroïsme. On veut sauver le monde. Et l’autre, c’est ton état d’esprit en ce moment: limitations. Tu es comme une fleur à l’intérieur d’un couvert et la couleur parle de la prédominance de l’intellect. Tu es dominée par l’intellect, par le mental et sais-tu ce que notre mental fait? Il cherche trop à analyser, il nous limite à cause de nos peurs. La fleur que tu es, elle, veut fleurir, mais pour pouvoir faire ça, il va falloir que tu enlèves le couvert, comprends-tu?

Les jours suivants, je recevais officiellement ma mission à travers un traitement énergétique effectué par un autre ange envoyé sur ma route. Pendant cette toute première expérience de ma vie, j’effectuais mon tout premier voyage dans l’espace-temps que l’on appelle « voyage astral ». Et l’univers me montra le présage de ma Destinée. Je vis de mes propres yeux ce que me réservait l’avenir, mon avenir. Je vis l’endroit à laquelle je devais me rendre, là où mon bonheur m’attendait, enfin, là où mon cœur se trouvait. Et cet endroit, croyez-le ou non, était près de la mer. Ce jour-là, Dieu m’a donné une raison de vivre. Je me souviens de m’être réveillée tout euphorique, tout émerveillée habitée par une foi inébranlable en la vie et j’ai demandé. Dès cet instant, j’ai demandé à l’univers de me guider là où j’étais attendue.

Le mot « Gaspésie » s’est frayé si tôt un chemin jusqu’à mes pieds. À mon nouveau travail, la gérante s’est retrouvée à être un autre guide à travers ma quête spirituelle. C’est d’elle que le mot « Gaspésie » a retenti pour la première fois. La seconde fois, c’était d’un ancien collègue qui me parla de son déménagement en Gaspésie. La troisième fois, c’était de la mère d’un homme que j’avais rencontré qui me parlait de son enfance en Gaspésie. Enfin, dans un court laps de temps, tous les signes me parlaient de la Gaspésie à un point tel que la simple idée d’y emménager m’obséda sans jamais quitter mon esprit jour et nuit. Noël me frappa de plein fouet où un vide hors du commun m’envahit pour me confirmer que je n’étais pas à la bonne place, que j’étais bel et bien attendue ailleurs. Ce vide éprouvé, cette amertume me laissa déjantée à un point tel que le lendemain, je pris la décision d’y emménager.

Bien évidemment, l’univers m’a fait passer par toutes sortes de détours avant de me rendre à la destination finale. En passant par Trois-Rivières, les Îles-de-la-Madeleine, Montréal, Percé pour enfin me rendre à Gaspé. Lorsque j’ai mis les pieds à Gaspé, j’ai tout de suite su. J’ai juste su que c’était exactement l’endroit où j’étais attendue. Je me suis sentie à la maison comme jamais je ne m’étais sentie auparavant. En 4 ans, mon chemin a été parsemé de signes, de synchronicités incroyables, de réponses, de bénédictions, de miracles, de rencontres inoubliables, mais également de tests, d’initiations, d’épreuves, de remises en question, de désespoir, d’espoir, d’illusions, de désillusions, de déceptions, de montagne russe d’émotions, de peur, de doute, de chagrin, de résistance, de métamorphoses, de morts et de renaissance, de profondes guérisons…En suivant les signes, un à un, et en écoutant ma petite voix intérieure, celle de mon cœur, j’ai entrepris le plus grand voyage de tous les voyages qu’un être humain peut à lui seul vivre: le voyage à l’intérieur de soi connu sous le nom du chemin initiatique de la magie.

Je me suis souvenue de qui j’étais au plus profond de mon âme. J’ai retrouvé la mémoire de mes vies antérieures. J’ai fais face à mes démons intérieurs. J’ai reconnecté avec mes dons, ceux dont j’avais tant refoulé à l’intérieur par peur d’être intimidée, méprisée, sous-estimée. Je me suis reconnectée à Terre-Mère et ses pouvoirs. J’ai repris contact avec mes ancêtres. J’ai vaincu cette voix qui me disait que je n’y arriverais jamais, ai appris à transcender la souffrance en force, la peur en espoir, l’orgueil en humilité, la haine en amour. J’ai appris à vivre selon ce que me souffle cette voix intérieure et cela seulement. J’ai appris à ne plus questionner mon intuition et à la suivre avec davantage de confiance, d’assurance et de fermeté. J’ai appris à devenir maître de ma vie. J’ai appris à m’aimer telle que je suis avec mes parts d’ombre et de lumière. J’ai appris à vivre au jour le jour, dans le moment présent. J’ai appris à prendre le temps de vivre et de ressentir et surtout, à être à l’écoute de mon corps. J’ai renoué avec des passions du passé. J’ai appris à vivre pour moi seulement et pour personne d’autre. Il y a tant de choses que j’ai vécu que je n’arrive pas à mettre en mots. Ce voyage a été le plus beau cadeau que la vie pouvait m’offrir, car il a répondu à ces questions existentielles qui hantent tout être humain: « qui suis-je » et « que fais-je ici ».

La vie est une énigme à résoudre et c’est vrai. Et les réponses se trouvent à l’intérieur de vous, et seulement à l’intérieur. Il ne s’agit pas de savoir, mais de se remémorer. Tout simplement. Car au fond, votre âme contient toutes vos mémoires, toutes les réponses à vos questions et l’univers ne fait que vous éclairer, un pas à la fois, tel un phare qui guide les navires en pleine tempête. L’univers vous rappelle que la lumière est en vous, et qu’une fois connectée à elle, toute votre vie s’illumine. Tout votre être s’illumine de façon à ce que les autres autour remarquent ce petit quelque chose chez vous qui leur rappelle, en retour, la lumière qui existe déjà en eux-mêmes et la beauté de ce monde qui se trouve partout.

Le monde a été créé à l’image de l’amour du Soleil et de la Lune et l’être humain ne fait pas l’objet d’exception. Il a lui aussi été créé à l’image de cet amour cosmique, éternel, divin. C’est pourquoi il est uni, complet étant composé d’Ombre et de Lumière. L’histoire de toute l’humanité repose sur cette danse énergétique, sur l’alchimie de ces deux forces de l’univers. J’ai compris par-dessus tout que la paix naît de l’union entre l’énergie féminine et masculine sacrées en soi. J’ai compris par-dessus tout que le monde terrestre est là où leur énergie se rencontre, s’échange et se féconde l’une et l’autre, et ce, entre les mondes célestes et souterrains. J’ai compris que ces deux forces, malgré les difficultés rencontrées, sont destinées à marcher main dans la main, tout comme le jour et la nuit, parce qu’elles maintiennent l’équilibre dans l’univers. J’ai compris par-dessus tout que la quête spirituelle est, oui, un retour vers soi, mais plus important encore, l’incarnation de sa divinité et la preuve même de l’Amour, de leur Amour. Nous sommes le pont entre l’Ombre et la Lumière, entre le Ciel et la Terre. Nous sommes une manifestation divine de l’union du Soleil et de la Lune. Nous ne faisons qu’un tout comme ces deux polarités ne font qu’un.

Chaque jour est un jour pour célébrer l’Amour universel, leur Amour. Chaque jour est un jour pour vivre.

Ce chemin, je l’ai marché et encore aujourd’hui, je le marche encore et il n’y a rien de plus magique que de vivre en étant alignée avec son Moi Supérieur, que d’être accompagnée, guidée, protégée, bénie et propulsée par ces forces supérieures qui travaillent avec vous afin que vous puissiez réaliser ce que vous êtes destinés à accomplir sur Terre. En suivant mon coeur, j’ai appris à apprivoiser et à harmoniser en moi les deux énergies sacrées, c’est-à-dire le masculin et le féminin qui se retrouvent en tout être humain. Et faire la paix avec ces deux forces est le plus beau de tous les cadeaux, une richesse qui va au-delà de toutes les richesses matérielles du monde. C’est inexplicable, inestimable, incomparable et immensurable.

Que tous partent à la recherche de qui il est profondément. Là, seulement, réside la plus grande quête de tous les temps, car reconnecter avec son essence, c’est communier avec l’univers tout entier. Et communier avec l’univers tout entier, c’est permettre à l’Amour de circuler à travers soi et autour de soi. Et là, seulement, la paix vient à l’intérieur de soi tout comme elle vient à l’extérieur en ce monde…

Avec tant d’Amour,

maya et ses guides


Tous droits réservés ©Le Coeur de Maya.

Crédit Photo: Érika Williamson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.