Après avoir frôlé la mort

Vous parler ici, c’est pour moi un espace intime, précieux que je tiens à chérir, à garder, à entretenir tel un jardin aux mille et une semences. Une femme extraordinaire m’a tout récemment remémoré combien ces écrits sont porteurs de richesse, d’authenticité et d’inspiration lorsqu’ils sont partagés. En partageant notre histoire, nous permettons en retour aux autres de suivre leur cœur, d’être humain, de faire des erreurs, d’apprendre, de grandir, d’être humble, enfin, de se rapprocher de qui ils sont et de vivre une vie plus alignée avec leur nature véritable un peu plus chaque jour.

Voyez-vous, l’authenticité est une voie libératrice, une route à double sens. En plus de libérer la personne qui se permet d’être vraie envers elle-même, elle libère ses frères et sœurs sur Terre en leur permettant d’être tout autant eux-mêmes sans céder aux attentes ou aux exigences de la société. Être authentique, c’est prêcher par l’exemple en apportant une parcelle d’humanité qui vient non pas seulement avec ses lumières, mais tout autant avec ses ombres. Les nuances nous habitent, et ce, continuellement, éternellement tous les jours, toutes les nuits, dans notre cœur & dans nos vies. Nul n’y échappe. Être humain, c’est être traversé par la Terre & le Ciel qui se contemplent, qui s’habitent, qui se fécondent l’un et l’autre partout et nulle part à la fois. Être humain, c’est être traversé par les couleurs de l’arc-en-ciel, par autant la vie que la mort. Et la mort, qu’elle soit loin ou près de nous à un moment ou à un autre, fait partie intégrante du monde humain qui a pour effet de nous ramener drastiquement à l’amour.

Count no man as happy until his end is known. It’s not until you know how someone dies that you really know what really mattered to them. What they cared about, what they’d sacrifice for. What they would die for. Who they loved and who loved them in return. – Ava, le film

Frôler la mort de près, pour l’avoir vécu, est sans aucun doute une expérience singulière, hors du commun qui bouleverse, transforme bien plus que ce que l’apparence peut laisser présager pour ne pas dire que frôler la mort représente littéralement un processus de mort et de renaissance au niveau spirituel. La mort nous ramène à l’essentiel des plus essentiels, aux priorités de toutes les priorités qui peuvent exister dans notre existence. La mort par son amertume nous remémore ce qui compte le plus au monde pour notre âme de manière violente, drastique, claire et nette. La mort ne passe pas par quatre chemins pour vous ramener à la plus grande richesse de votre vie. La mort ne fait pas de détours, elle vous frappe de plein fouet et vous touche droit au cœur avec ce qui vous est le plus cher au monde. La mort ne laisse en effet personne indifférent. Elle transmute en vous ce qui devait être à transmuter, elle vous dépouille, vous déshabille, couche par couche, jusqu’à vous laisser complètement nus, exposés et vulnérables. Elle vous fait vivre un grand dépouillement. Dès lors, plus rien n’est comme avant, quoiqu’il vous est impossible de mettre exactement le doigt sur ce qui a changé…

Vous en sortez changés, bouleversés, métamorphosés.

C’est ce que je vis depuis cette expérience de mort imminente que je vous ai d’ailleurs partagée il y a de cela une semaine. C’est comme si que j’avais fait un 360 degrés sur moi-même dans l’espace-temps avec cette réflexion qui a émergé des profondeurs:

What if I would take advantage of what happened to start over?

Une grande remise en question sur le présent, l’avenir. Une grande illumination sur ce qui va au-dessus de toutes mes responsabilités, désirs, rêves: l’essentiel. L’essentiel, non pas à vos yeux ou aux yeux de la société, l’essentiel à mon coeur à moi. Et ça, c’est ultime. Une renaissance. Renaître. Encore une fois. Parmi toutes les morts et renaissances que j’ai vécues depuis mon éveil spirituel, cette mort-là est de loin la plus transformatrice, révélatrice et la plus choquante à ce jour. De profonds downloads m’ont été transmis suite à cette expérience m’apportant réponses et guidance de l’univers à la lumière des derniers événements. J’ai réalisé, entre autres, combien je m’étais trouvée et à quel point cela était précieux parmi toutes ces âmes en quête constante de qui elles sont.

I found myself.

Maintenant que je suis allée complètement à la rencontre de moi-même, qu’est-ce que je fais? Embrasser ma destinée. Je vous écris ces mots en étant toujours en plein rétablissement, mais en étant si fascinée par ce grand voyage qu’est la quête spirituelle. Je vous remercie d’être là. Vous écrire m’apporte. C’est ce que j’ai de plus intime à partager dans l’ici et maintenant & aussi, à l’avenir. Vous écrire ici avec authenticité, humilité et transparence est juste magique. Sur ce, vous pouvez être certains d’une chose: je ne serai plus autant présente sur les réseaux sociaux et je ne répondrai plus aussi rapidement à mes messages. Ce type de vie sociale ne résonne pas avec mon essence profonde et d’ailleurs, j’ai quelque chose de plus important à chérir. J’ai une Légende Personnelle à accomplir de plus belle. Sachez que mes comptes resteront tout de même actifs, mais que ce type de déconnexion sur le plan social représentait ce mur qui me restait à détruire pour incarner sans pudeur, ni retenue qui je suis en tant qu’âme…

J’en profite pour vous partager les mots que mes guides m’ont soufflés dernièrement: « Vous ne devez rien à personne. Votre devoir n’est pas de vous conformer à qui que ce soit, ni d’être valorisé & accepté par le regard de l’autre. Votre seul devoir est de rester vrai envers qui vous êtes ». Et je cite les mots de Paulo Coelho qui veulent tout dire: « Accomplir sa Légende Personnelle est la seule et unique obligation des hommes. »

Je me déconnecte le plus possible de tout ce qui ne fait pas partie de ma priorité #1 en vue de me dévouer corps et âme à la raison principale de ma présence ici sur Gaïa…

au plaisir de vous lire,

avec tout mon amour,

à bientôt,

Maya


Tous droits réservés©LeCoeurdeMaya

© Érika Williamson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.