Rituel Lune Essence

Un rituel d’amour-propre très Yin, très féminin ici que je vous partage en toute transparence & authenticité qui me permet de me reconnecter à mon corps, à mon Pouvoir en tant que femme, à la Déesse Mère, à la Source de Vie, à la Fertilité, à la Guérison. Même s’il y a guidance pour ce rituel, veillez à être toujours à l’écoute de ce dont votre corps et âme ont besoin.

*Prendre note que notre quotidien est composé de rituels simples tels que cuisiner, manger, boire, etc. & qu’accomplir un rituel en pleine conscience, quelle que soit sa nature, peut faire toute la différence dans nos corps: physique, mental, émotionnel et spirituel.

*Tout rituel est composé d’étapes telles que la préparation (avant), le déroulement (pendant) et la fin (après). Prendre note que toute étape est autant importante que l’une et l’autre. C’est un peu comme préparer une soupe. À partir du moment où l’on touche les légumes pour les poser sur le comptoir afin de pouvoir les laver et les couper, nous commençons à travailler avec les énergies (dans ce cas-ci) de l’élément Terre. Accomplir un rituel en pleine conscience, c’est s’attarder à tous les détails, aussi minimes qu’ils soient, parce qu’ils font partie du processus, de l’intégralité du rituel.

Rituel de bain

  • Énergie suscitée: Féminin sacré
  • Élément: Eau
  • Astre: Lune, Vénus
  • Mots clés: Douceur, abandon de soi, relaxation, féminité, monde intérieur, paix, calme
  • Temps: En soirée / juste avant de dormir
  • Récurrence: Lorsque vous en ressentez le besoin (autant de fois que vous le voulez)
  • Vitesse: À votre rythme
  • Durée: À votre souhait/indéterminée (laissez-vous aller)
  • Ordre des actions: À votre souhait (go with the flow)

Préparation

Lorsque je commence à faire couler l’eau dans la baignoire, je prends le temps d’aller chercher et d’allumer les chandelles, une à une, qui illumineront la pièce dans l’obscurité en finissant par éteindre les lumières de la salle de bain. En tamisant la luminosité, nous permettons à chacune de nos cellules du corps à se préparer à relaxer et à ainsi déconnecter de l’espace-temps. J’a-d-o-r-e me déshabiller en douceur et envelopper mon corps d’une robe de chambre toute légère en satin. J’aime ensuite penser au contenant, à ce qui va combler le fond du rituel selon mon appel du moment et à mettre en place ce dont j’ai besoin en conséquence:

  • Musique relaxante au choix (amérindienne/sons de la nature/de détente & de spa/guérison des chakras, etc. sur Youtube/playlist déjà programmée)
  • Silence total
  • Les deux (pourquoi pas)

J’aime ajouter personnellement à l’eau du sel d’Epsom qui a plein de bienfaits sur l’ensemble du corps et de votre être (favorise détente musculaire, expulsion des toxines du corps, détend le système nerveux, favorise production de sérotonine, nettoyage et régénérescence de la peau, améliore circulation sanguine, etc.) ainsi que même de l’huile essentielle de lavande ou d’eucalyptus (ou votre choix) pour créer le plus possible une ambiance de spa multisensorielle. Je prends tout mon temps à préparer tout ce dont j’ai besoin en mettant à disposition tapis, serviette, débarbouillette, savon et même, de l’eau ou une tisane relaxante que je boirai durant ce rituel.

Déroulement

Après avoir ajusté la température de l’eau à ma guise, j’aime prendre le temps de poser un pied à la fois dans la baignoire tout en déposant mon corps dans une grande lenteur et douceur. Par la suite, je me laisse submergée, bercée, supportée par l’eau en fermant les yeux. J’aime prendre le temps de déconnecter complètement de mon environnement immédiat, de l’espace-temps en focusant sur ma respiration en plongeant ainsi dans une méditation libre. Vient un moment où je pense à l’intention que j’aimerais poser durant ce rituel et je choisis le mot (que ce soit par mots-clés: amour, lâcher-prise, purification, etc.) ou la phrase en question qui réflète cette intention. J’aime également me laisser aller en chantant un ou plusieurs mantras, en produisant des sons qui entrent en vibration avec l’énergie prédominante du moment ou encore, en répétant mon intention/affirmation plusieurs fois à voix haute (dans mon cas, je préfère en anglais).

Je profite également de cet espace sacré dans la baignoire pour faire la pratique ancestrale du Yoni Egg. Pour en savoir plus, voici quelques liens.

Fin

Au besoin, je savonne mon corps avec mon savon entièrement naturel en prenant le temps de remercier chaque membre pour ce qu’il m’apporte. Par exemple, je remercie mes jambes de me permettre de me déplacer là où je veux dans l’espace, mes épaules pour le poids qu’elles peuvent porter durant la journée ou la semaine ainsi que mes mains de me permettre de transformer mes intentions/pensées/rêves en matière, de me permettre de les accomplir dans le monde physique. Je rends gratitude à mon corps en lui apportant beaucoup de bienveillance, d’amour et de douceur.

J’aime finaliser par une prière en remerciant mes guides, à l’univers d’être là et de me supporter durant cette incarnation sur Gaia, dans l’accomplissement de ma mission de l’âme dans cette vie-ci et dans l’incarnation de ma nature véritable. J’aime rendre gratitude à cet espace sacré, à l’énergie présente et à l’élément avec laquelle j’ai travaillé spirituellement (dans ce cas: l’eau). J’aime prendre le temps en ouvrant le bouchon de visualiser toutes les toxines quitter mon corps physique, tout ce dont je n’ai plus besoin dans mon jardin intérieur et dans ma vie quitter avec l’eau qui retourne à la terre en pleine conscience. J’aime d’ailleurs chanter ces mantras de la chanson « I release » du groupe « Beautiful Chorus »:

I release all things that no longer work for me.

I release all things that no longer serve me.

C’est mon petit moment à moi pour me débarrasser de tout ce qui me nuit, de tout ce qui n’entre plus en cohérence avec ma Vérité intérieure, de tout ce qui ne résonne pas dans mon corps, dans mon esprit ainsi que dans ma vie. Ce moment peut être même source d’illuminations spirituelles ou encore, de prises de décisions importantes dans mon existence qui concernent soit mes relations sociales, mon travail ou toute autre sphère de ma vie humaine pour incarner toujours un peu plus mon essence au quotidien. Chanter est tout autant libérateur que cette visualisation en vidant l’eau de la baignoire. Ce moment est juste magique! Puissance, pouvoir, libération et guérison.

J’aime finir par me rincer le corps avec de l’eau fraîche pour fermer les pores de ma peau et pour laisser la vitalité m’envahir intérieurement et physiquement. J’ai l’impression que je ravive ma flamme intérieure et mon corps lorsque je le fais. Je me sens régénérée. Enfin, je prends le temps de sortir un pied à la fois en enveloppant mon corps de ma serviette comme je l’envelopperais d’une doudou.

Petite confidence ici: je peux rester des heures et des heures dans le bain. Le rituel, étape par étape, se fait pour ma part dans la lenteur d’une tortue et quel bien ça fait de prendre son temps…

Le pouvoir de l’eau

L’élément de la Déesse Mère est l’eau, alors vous pouvez vous imaginer que le pouvoir de l’eau est infini. Je ne peux en quelques lignes faire honneur à cet élément de Gaia, mais je me dois de vous en parler par ce rituel.

Telle à l’image de l’océan, l’eau est profonde, fertilisante, fécondante, purificatrice, guérisseuse, fluide, flexible, douce, maternelle, affectueuse…L’eau, étant Source de toute vie, représente l’infini des possibilités, la spiritualité, l’essence même de l’amour inconditionnelle, du don de soi, le réservoir de la manifestation (rêves, imagination, inconscient, mystère, invisible, chaos, etc.), la divinité et enfin, bien des choses!

Son symbole est l’eau, le brouillard qui l’enveloppe. La Déesse se sert de l’eau pour se manifester. Cette femme – la Déesse, la Vierge Marie, la Shechinah du judaisme, la Grande Mère, Isis, Sophia, esclave et maîtresse – se présente dans toutes les religions du monde. Elle a été oubliée, interdite, travestie, mais son culte s’est maintenu de millénaire en millénaire, pour parvenir jusqu’à nous. L’une des faces de Dieu est la face d’une femme. – Sur le bord de la rivière Piedra, je me suis assise et j’ai pleuré, Paulo Coelho

Se connecter à l’eau, en tant que femme, c’est se connecter à son pouvoir.

L’eau est le symbole du pouvoir de la femme, le pouvoir qu’aucun homme – pour éclairer, pour parfait qu’il soit – ne peut espérer atteindre. – Sur le bord de la rivière Piedra, je me suis assise et j’ai pleuré, Paulo Coelho

Prendre un bain en tant que femme, aussi banale que cela puisse paraître, est un rituel d’amour-propre porteur de significations riches, profondes et sacrées comme il fait appel à l’énergie de la Déesse Mère, à l’énergie du féminin sacré, enfin, au visage féminin de Dieu.

J’espère vous avoir inspiré à prendre soin de vous par l’entremise de ce rituel divin.

Avec Amour & Lumière,

Maya & ses guides


Tous droits réservés ©Le Coeur de Maya.

Crédit Photo: Érika Williamson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.