Dire oui à son coeur

La Mèr-e avait purifié nos coeurs, avait lavé nos terres, cette terre sous nos pieds, avait fertilisé ce sol de sa richesse, et voilà maintenant qu’elle nous enveloppait d’une brume si douce, si apaisante, si réconfortante…

Le travail achevé, j’étais rentré le coeur serein, appelé par la mer au loin avec cette soif de solitude, avec cette soif de me retrouver, seule avec mon âme, en paix. J’ai levé l’ancre vers la mer en m’arrêtant quelque part en chemin. Soudain, la pluie tomba de plein fouet à nouveau et voilà que cette peur, cette insécurité a fait surface pour conduire dans de telles conditions, mais mon coeur, lui, n’y renonça pas. J’ai repris la route, toujours en direction vers la mer et à peine quelques kilomètres plus loin, je sortis peu à peu de ce grand nuage d’averses qui s’abattaient là où je n’étais plus désormais et m’immergeais dans un tout autre monde. Les rayons du soleil épousaient les montagnes & la brume caressait ces villages au loin sur le bord de l’eau. Les cheveux dans le vent, mon coeur souriait avec cette gratitude d’avoir eu foi. Oui, d’avoir eu foi, car j’avais été à l’écoute de mon coeur et non, à l’écoute de mes peurs.

Arrivée à destination, une paix hors du commun se répandit dans mon corps & mon âme. J’ignorais d’où provenait cette sérénité si forte, je ne ressentais ni peine, ni colère, ni chagrin, ni émotion. Que la paix dans mon for intérieur. Le coeur comblé d’amour, je marchai au loin, libre, en flottant sur le sable parsemé de coquillages et d’algues verdoyantes en y retrouvant le phoque de la veille sur lequel j’avais veillé de près. En se regardant droit dans les yeux, quelque chose de profond et de sacré opéra en moi. Je me sentis connectée à mon essence profonde si maternelle, si féminine & si douce, mais à la fois, si sauvage. Je me sentis connectée à cette pureté, à la divinité de mon âme. Et toujours inspirée par ce qu’on appelle « le flow de la vie », par les « énergies du moment présent », par la boussole intérieure de mon coeur, je me retrouvai interpellée par cette pointe de sable qui rencontrait l’horizon. Comme pour confirmer le tout, j’entendis mes guides me souffler tendrement d’y aller et c’est ainsi que je m’abandonnai dans les bras de la Mer sous la Lune & le Ciel.

Je me sentis bénie, protégée, guidée, soutenue.

À présent, les coquillages étalés sur cette pointe de sable ici et là étaient ce qui captait désormais l’attention la plus sacrée de mon coeur. En les cueillant et en les retournant, un à un, je vécus l’expérience la plus inattendue qui soit. Ces coquillages n’avaient rien d’ordinaire même s’ils paraissaient tous semblables aux uns et aux autres. Ces coquillages étaient complètement différents de ceux dont j’avais l’habitude de voir. Ces coquillages portaient l’essence même de l’Atlantide. Dans le creux de ces coquillages, l’on pouvait y lire le langage des Étoiles, des Astres & des Constellations. Dans le creux de ces coquillages, l’on pouvait y lire le langage de la Source, de la Vie. Et c’est là. C’est là, en les tenant dans le creux de mes mains que l’univers se dévoila à moi. Et c’est là. C’est là en contemplant le Ciel, la Lune, la Mer, les Montagnes & le Soleil, qu’un portail énergétique s’ouvrit. Je ressentis soudain dans mon royaume intérieur ce sentiment familier, ce sentiment d’appartenance d’où je viens en tant qu’âme. Je me sentis à la maison. Je ressentis ma famille d’âmes à mes côtés et comme pour confirmer le tout, c’est là que j’entendis leur Voix.

We wanted you to have a piece of Home, so that you can carry it on Earth with you.

Plongée dans une profonde extase, je laissai échapper quelques larmes de pure joie & de bonheur tellement j’étais émue et touchée. Ce que je ressentis en ces instants magiques va au-delà des mots, de ce qui est tangible, palpable. I felt Home more than ever. I felt where I came from. Again. Et ô combien c’était doux & réconfortant pour mon âme qui, elle, avait fait un long voyage pour arriver où elle en était. Alors que j’étais submergée par l’immensité de la beauté de la vie, je ne faisais qu’un avec l’univers, avec l’Âme du Monde. Je me sentis au paradis, connectée à mon âme, à ma nature véritable plus que jamais. Je pensai à ce grand voyage que j’avais entamé, de monde en monde, pour me retrouver ici, sur Gaia avec ma mission. Pour la première fois de ma vie, je ressentis que ma place dans cette vie-ci était ici, sur Gaia. Pour la première fois de ma vie, je reconnue totalement, corps & âme, que j’étais là où j’étais destinée à être dans l’espace-temps.

Je remerciai ma famille d’âmes et l’univers en cet instant en honorant tout le chemin que j’avais parcouru en tant qu’âme tout en me faisant rappeler par mes Ancêtres combien ma présence sur Terre était un miracle. J’étais émue par ce Cadeau. J’étais touchée par ce soutien de l’univers qui honorait mon courage, tous mes combats menés en tant que guerrière de Lumière, en tant qu’Amazone, en tant que Valkyrie. Je me rappelai de cet appel que j’avais eu de la Mer quelques heures plus tôt, de cette pluie battante et de cette décision qui avait défié toute logique. Je remerciai mon corps en tant qu’humaine d’avoir eu foi, d’avoir eu confiance en cet appel intuitif, en cet appel mystique parmi tant d’autres. Et je me suis remémorée combien c’était donc ça, s’ouvrir à la magie de la vie en disant oui à son coeur, en disant oui à ces appels. Je me suis remémorée toute la richesse d’avoir dit oui 5 ans plus tôt à cet appel du coeur qui m’a guidé ici, à cette vie-ci sur le bord de la Mer.

Autrement, je n’y serais pas.

Je me suis remémorée combien prendre de si petites décisions au quotidien a le pouvoir d’influencer de manière fulgurante notre vie en tant qu’être humain. Je me suis remémorée combien ces appels du coeur peuvent souvent paraître illogiques, incohérents pour notre esprit qui, lui, est conditionné à un mode de vie linéaire, pragmatique, utilitaire, robotique. Je me suis remémorée combien être à l’écoute de son essence profonde dans ce monde si rigide (qui est heureusement en train de changer) pouvait représenter un défi en nous demandant courage, conviction & ténacité.

Ce qui fait de vous un être heureux ou malheureux, ce n’est ni l’argent, ni vos biens matériels, ni votre statut social et tous ces artifices d’illusion. Ce qui fait de vous un être heureux ou malheureux, c’est à quel point vous êtes à l’écoute de votre coeur, de votre âme en répondant à ces appels qui peuvent défier toute logique, mais qui renferment de fil en aiguille le plus beau de tous les trésors: être en paix avec son âme. Et ça, chères âmes, ça vaut tout l’or du monde.

Now, pay attention, cause I’m about to tell you the secret to life. The whole damn thing is about decisions. Little, seemingly insignificant decisions that clear the road for monster truck life-altering ones. You see, every path you take leads to another choice, and some choices can change everything. – The Choice

Avec Amour & Lumière,

Maya & les Anges


Tous droits réservés ©Le Coeur de Maya.

Crédit Photo: Érika Williamson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.